Meilleur prix

Iode Lugol

Iode Lugol ou solution Iodine

14,12 €
Collagène Marin

Extrait de peau de poissons

24,27 €
S-Norm

Complément alimentaire A base de fibres alimentaires solubles et...

36,59 €

Nouveau

Vigne rouge Bio
Vigne rouge Bio

Régulateur de la circulation sanguine.

13,27 €
Verveine Officinale Bio
Verveine Officinale Bio

Calmante et digestive

13,27 €
Thym citronné Bio
Thym citronné Bio

Antiseptique puissant

13,27 €

Acides Aminés / Enzymes et Acides Gras Essentiels

Collagène Marin

Extrait de peau de poissons

Plus de détails

24,27 €

Imprimer
  • Nouveau

Envoyer à un ami

Envoyer à un ami

Collagène Marin

Collagène Marin

Extrait de peau de poissons

L'hydrolisat de collagène marin

Le collagène est une protéine présente dans toutes les structures du corps : peau, cartilages, tendons, ligaments et tissus conjonctifs (tissus qui maintiennent les organes entre eux).

Il représente de 30 % à 35 % des protéines totales de l'organisme et assure la cohésion, l’élasticité et la régénération de tous ces tissus.

Dans le corps, le collagène est de trois types principaux : celui de type I, le plus abondant, se trouve dans la peau, les tendons, le tissu osseux ; celui de type II se trouve dans les cartilages ; celui de type III se trouve dans les muscles et les parois des vaisseaux.

L’apport de collagène sous forme de complément alimentaire ne fonctionnait pas toujours dans les premiers essais car les molécules de collagène étaient trop grosses pour passer la barrière intestinale.

Le système digestif devait réduire la molécule afin qu’elle devienne absorbable au niveau de l’intestin afin d’être utilisée. Action difficile pour les personnes âgées souffrant d’arthrose.

Il y a quelques années les Canadiens ont mis au point une technique pour hydrolyser le collagène.

L’hydrolyse est un trempage de la matière première brute de collagène (couenne de bovin ou de peau de poisson) dans un bain d’eau + enzyme. Ce processus est comme une prédigestion du collagène brut qui va réduire ces grosses molécules sous une forme basique, pour obtenir ce qu’on appelle la matrice de collagène ou hydrolysat de collagène.

L’intérêt est que cette matrice ou hydrolysat de collagène va passer la barrière intestinale et le corps va pouvoir s’en servir pour reconstruire n’importe quel type (I, II ou III) de tissus endommagés.

En Médecine traditionnelle chinoise, on recommande depuis des millénaires de consommer du cartilage animal pour soigner les troubles articulaires.

D’ailleurs, Sainte Hildegarde de Bingen, mentionnait les vertus du fond de veau à cet égard.

Le collagène retenu ici est un collagène issu de peau de poisson (lieu, merlan et maquereau) pêché dans l’atlantique nord issu des sites de production de Bretagne et de Boulogne.

La quantité de protéines de collagène (indice de qualité du produit) est garantie à plus de 90%.

Pourquoi prendre du collagène

Il existe 2 raisons fondamentales qui conduisent à une dégénérescence de nos tissus en collagène.

La première est l’âge qui va conduire à une usure de nos articulations.

La seconde est un dérèglement de notre système immunitaire (maladies auto-immunes) qui va se retourner contre nous et attaquer les cellules saines de nos tissus.

Que l’on soit dans l’un de ces 2 cas, il est possible de trouver un soulagement par la prise régulière d’hydrolysat de collagène, comme nous le démontre les études cliniques.

Des compléments alimentaires (les cartilages de requin, la silice organique, glucosamine + chondroïtine) ont déjà fait leurs preuves dans le soulagement de la douleur et dans le ralentissement de la dégénérescence du cartilage.

Ces substances semblent stimuler la production du collagène.

Il paraît évident que les résultats seraient meilleurs si on pouvait facilement assimiler directement du collagène.

C’est le cas avec l’hydrolysat. En outre, des études et témoignages ont démontré que c’est la solution la plus efficace pour limiter les carences en collagène et ainsi faire disparaître non seulement les douleurs mais surtout en éliminer les causes.

Améliorations attendues du collagène

Arthrite,arthrose, ostéoporose, fibromyalgie, bursite, tendinite, spondylarthrite ankylosante…

La prise à long terme de collagène va apporter les éléments constitutifs nécessaires qui permettront à l’organisme de réparer cartilages et tendons et d’améliorer réellement ces affections.

De très nombreuses études cliniques ont été menées dans de nombreux pays sur des milliers de malades, notamment en Allemagne et aux USA, pour montrer tout l’intérêt de la consommation d’hydrolysat de collagène pour améliorer les problèmes d’arthrose et toutes les douleurs rhumatismales découlant de la dégénérescence des cartilages articulaires. Elles ont toutes montré une grande efficacité :

• réduction de la douleur

• réduction de la consommation d’analgésiques

• amélioration de l’usage des articulations

• bien meilleure sensation de confort articulaire.

De nombreuses études cliniques, notamment celles faites par Adam, Beuker, Rippe et Moskowitz, ont montré que la prise journalière de 10 g environ d’hydrolysat de collagène pendant au moins 6 mois, améliorait les symptômes de l’arthrose, réduisait fortement la douleur et l’inconfort, et permettait de rebâtir les articulations endommagées.

L’usage pendant plusieurs mois d’hydrolysat de collagène entraîne une nette amélioration des problèmes articulaires, y compris souplesse des articulations et diminution des douleurs.

L’hydrolysat de collagène est donc remarquable dans l’amélioration des douleurs rhumatismales.

Il favorise la synthèse de tous les cartilages et tendons des articulations.

Il améliore les douleurs de mal au dos, facilite la souplesse en général et tous les mouvements de chacun de nos membres.

De plus, et ceci est très important chez les seniors, femmes notamment, l’hydrolysat de collagène améliore aussi l’ostéoporose.

Il faut savoir que cette affection est très fréquente, surtout chez les femmes après 50 ans.

Or, sa prévention se fait avec des suppléments de calcium et de vitamine D.

Pour que l’os puisse se recalcifier, il est nécessaire que la trame protéique (partie vivante de l’os 1/3) à base de collagène soit également abondante.

Par suite des carences en collagène, qui favorisent l’arthrose, cette carence existe aussi au niveau de la trame protéique de l’os.

Or, si la trame n’est pas suffisante, sa calcification ne pourra pas se faire.

Il est donc important, pour prévenir l’ostéoporose, de prendre du calcium, de la vitamine D, mais également du collagène pour la trame protéique de l’os.

Parallèlement aux travaux sur l’arthrose, des travaux cliniques (par exemple ceux du Professeur Adam) ont également montré que l’hydrolysat de collagène améliore l’ostéoporose, même sans complément de calcium et de vitamine D.

C’est pourquoi le collagène est également important dans l’ostéoporose.

La consommation de collagène va également avoir un intérêt pour de nombreux autres organes riches en collagène

La peau

Hydratation de la peau, action antirides, il est connu depuis de nombreuses années que le collagène pris tous les jours améliore l’hydratation et la souplesse de la peau et réduit la profondeur des rides. L’usage de l’hydrolysat de collagène est fréquent depuis longtemps au Japon et en Asie, où les solutions de collagène sont absorbées par des millions de femmes.

Des travaux cliniques ont montré que l’absorption de 5 à 10g par jour d’hydrolysat de collagène a un effet intéressant sur la peau, qui est plus hydratée, avec moins de rides profondes et une souplesse accentuée.

Le système circulatoire

Le collagène, qui est abondant dans toutes les parois de notre système circulatoire (artères et veines), sera donc plus abondant chez toutes les personnes qui vont prendre de 5 à 10g d’hydrolysat de collagène.

Le fait de se prendre en charge pour améliorer ses problèmes d’arthrose et de rhumatismes va également favoriser une meilleure souplesse de nos artères et une amélioration de notre système circulatoire.

Les poumons

Ils sont très riches en collagène : l’élastine, cette protéine qui constitue les poumons, (protéine élastique qui donne aux poumons leur élasticité, et leur permet de se gonfler avec l’air inspiré et de se dégonfler à l’expiration) fait partie de la classe des collagènes.

Si l’élastine est attaquée par une enzyme protéolytique, l’élastase, au cours des infarctus chroniques des poumons, ceux-ci perdent leur élasticité et l’on a alors une maladie appelée emphysème. Pour redonner aux poumons leur élasticité, il faut donner 5 à 10 g par jour de collagène, qui vont rebâtir les poumons et leur redonner leur élasticité.

Les yeux

Comme le collagène est abondant pour tonifier le globe oculaire et reconstituer notre cristallin, on peut se demander si la cataracte, qui est une opacité du cristallin, n’est pas favorisée par les carences en collagène. On peut se demander si la prise d’hydrolysat de collagène ne va pas améliorer la cataracte

Composition

En gélule

Collagène marin hydrolysé : 300 mg

Tunique : gélatine végétale

Utilisation

L'hydrolysat de collagène étant un complexe d'acides aminés il faut donc le prendre loin des repas pour ne pas gêner son assimilation.

C'est la règle de base pour assimiler touts compléments d'acides aminés.

Loin des repas veut dire l'estomac vide.

Nous conseillons donc de prendre une cuillère à café rase (5g) par jour, 30 min avant ou 2h00 après l'un des repas.

1 cuillère à café rase est équivalente à environ 5 g de collagène soit 10 gélulues.

Il est peut être utilisé à raison de 2 cuillères à café par jour en cure d'attaque.

Dans un verre d'eau, déposer directement le contenu de la cuillère sur la surface de l'eau (ne pas plonger la cuillère, ne pas brasser). Attendre 10 min, l'eau va réhydrater et absorber le collagène afin d'obtenir du collagène liquide. Boire le verre d'eau.

L'hydrolysat de collagène est sans odeur sans goût.

Aucune contre indication connues à ce jour sauf allergie aux produits de la mer.

Il est également conseiller de boire 1.5 L d'eau pure (avec un taux de résidu à sec inférieur à 100 mg/l) pour favoriser la régénération des tissus.